Les mains, c’est sensible !

Pour la pratique de notre beau loisir, nous n’avons, en fait, pas besoin de grand-chose :

  • des protections occulaires brevetées
  • une réplique
  • des billes, une batterie et / ou du gaz.

Pas grand-chose, donc. Un débutant peut commencer pour 200 à 250€ s’il ne plonge pas sur du matériel haut de gamme…

De nombreux accessoires peuvent grandement améliorer l’expérience de jeu. Parmi eux, les gants sont à placer au sommet de la liste des courses. Si vous avez déjà reçu une bille directement dans les articulations de vos délicats petits doigts, vous savez de quoi le parle. Si vous n’avez pas encore eu cette merveilleuse surprise, croyez-nous sur parole : ça fait mal sa mère !

Comme beaucoup de joueurs, j’utilise des Mechanix Impact. Côté protection, c’est un rêve : il en faut beaucoup pour morfler sur un « hit ». Mais voilà : la paume et les doigts de ces gants sont blindés aussi ! La préhension du matos est – du coup – moins instinctive. On s’y habitue, mais ce n’est pas optimal.

Depuis quelques mois, le shop Airsoft Gun importe une gamme de gants (lien vers la gamme) griffés à sa marque (Impact Arms). Il en existe plusieurs modèles, mais celui qui a attiré mon attention est le plus cher (ben oui, c’est toujours le plus cher le plus intéressant…). La paume et les doigts sont réalisés en cuir doux et souple. La partie supérieure, par contre, propose une coque de protection au niveau des articulations métacarpo phalangiennes (je les appellerai MCP, si vous voulez bien). Aurais-je trouvé le Graal ?

J’ai essayé ces gants lors d’une partie au CQB no Limit. Les tirs peuvent venir de très près, c’est un terrain de test optimal ! Côté sensation de toucher, c’est le pied. On sent bien sûr qu’on porte des gants, mais le maniement de la réplique, le rechargement, etc. sont grandement facilités. Autre élément de confort, très personnel, la longueur des doigts est relativement courte par rapport à la largeur du gant. Ayant de larges mais courtes paluches, ils me vont comme… un gant (OK, elle était facile celle-là) !

Du côté de la protection contre les billes, le constat est un peu plus nuancé. Les MCP sont extrêmement bien protégées. Par contre, les articulations interphalangiennes proximales (IPP) ne sont recouvertes que d’une fine couche de tissu synthétique légèrement rembourré. Il fait son taf, mais est un peu limite en cas de tir sur les IPP. Une petite protection en silicone, comme sur les Mechanics, et ces gants seraient vraiment nickel !

Et toi, cher lecteur ? Qu’en penses-tu ? As-tu dégotté une petite merveille que tu voudrais partager avec nous ? Lâche tes comm’ !

Back to Top
Close Zoom
Context Menu is disabled by theme settings.