Catégories
Non classé

Mini Tamiya VS Dean T

Un problème ?

Un des éléments que nous ignorons le plus dans nos répliques, mais que nous manipulons très souvent, est les connecteurs de batterie. Vous savez, ces machins en plastique qui vous arrache les doigts lorsque vous retirez la Li-Po ou NiMH de votre belle.

Hé ! bien, sans que vous le sachiez, vous mettez à ce moment précis la main sur un point faible de nos lanceurs : les prises Mini Tamiya. Pour simplifier, elles ne sont pas adaptées à l’intensité électrique dont nos moteurs ont besoin. Leur résistance est trop importante. Elles ne sont pas, non plus, des plus simples à utiliser.

« Que puis-je y faire », allez-vous me dire ? Changer de connectique, pardi !

Attention : ni Airsoft Flash Info ni moi-même ne saurions être tenus responsables de tout accident, électrocution, incendie, intoxication, destruction de matériel ou autres catastrophes lors des manipulations décrites dans cet article. Et non, je n’exagère pas les risques. Si vous n’avez pas l’habitude de ce genre de manipulation, faites appel à un pro ! Pas le fils du neveu du petit cousin du voisin qui, selon lui, « est super doué dans ça ». Un vrai pro.

Un nouvel espoir !

Il existe d’autres connecteurs assez couramment cités sur les forums. Ils permettraient d’augmenter la réactivité ET la cadence de nos chères répliques. Et pour une somme modique (1 € la paire de connecteurs sur ebay). Cela paraît trop beau pour être vrai ? Essayons donc les connecteurs Dean, aussi appelés « T-Plugs ». N’écoutant que notre courage, nous les avons testés pour vous !

Pour mesurer l’efficacité de cette modification, nous avons pris deux mesures avant/après : la cadence de tir et la réactivité. La première mesure a été prise avec un chrony. L’autre, en enregistrant le son émit par notre réplique et en l’analysant avec un logiciel audio (Audacity, pour ne pas le nommer).

La réplique de test est une Specna Arms SA-B03, avec sa batterie d’origine : une NiMH 9,6V.

Avant…

J’ai réalisé deux mesures avant et après modification. La première est une mesure au chrony. La seconde est un enregistrement sonore de tirs, ensuite analysé avec un logiciel d’édition de sons bien connu.

La cadence initiale est de 810 billes par minute. Voici l’enregistrement de trois tirs mis bout à bout :

Le temps entre le moment où la queue de détente est pressée (ligne verte) et celui où la tête de piston heurte la tête de cylindre (ligne rouge) est de plus ou moins 234 millièmes de seconde.

… et après

Après modification, la cadence grimpe à 821 billes par minute. L’enregistrement sonore des tirs est le suivant :

Le temps de cycle tombe ici à plus ou moins 210 millièmes. Un gain approximatif de 10 %.

Conclusions

Les forums (une fois n’est pas coutume) ne mentaient donc pas : il y a un gain ! La réplique gagne bien en réactivité ET en cadence. Le côté pratique n’est pas, non plus à négliger : ces connecteurs sont infiniment plus simple à manier, surtout avec des gants. C’est un avantage non négligeable si vous changez de batterie en pleine partie.

Mais, faut-il vraiment le faire ? Comme toute modification, c’est bien sûr à vous d’en décider. Non, votre belle ne va pas commencer à cracher des billes comme les grêlons tombent un orage d’été. Non, elle ne va pas tirer avant même que vous ne touchiez la queue de détente. Mais, comme pour toute optimisation, c’est une étape en plus vers la réplique de vos rêves. Peu cher, simple et rapide à mettre en place (si vous savez souder, bien sûr).

Je répète mon avertissement concernant votre capacité à réaliser la manœuvre. Souder les fils de la réplique ne présente pas de risque de sécurité, mais fait très attention lors de la modification des batteries ! Surtout avec les Li-Po… toucher cette dernière avec le fer peut (au moins pire) la rendre inutilisable (croyez-en ma triste expérience) et, au pire, la faire exploser (avec toutes les conséquences que nous connaissons). Créer un court-circuit peut avoir les mêmes effets funestes…

J’ai personnellement été conquis et ai modifié tout mon matériel. Si vous jouez en équipe, n’oubliez pas que votre matos risque de devenir incompatible avec celui de vos coéquipiers. Prévoyez donc de préparer des adaptateurs Mini Tamiya/Dean T en même temps que vous faites les modifications.

Pour des raisons de sécurité, je vous conseille aussi de mettre les connecteurs femelles du côté de la batterie. Ça vous évitera des courts-circuits dommageables pour cette dernière et vous même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *